Intégration dans le PIC
Diagoriente s'intègre dans les différents axes du Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC) :
  • Proposer des parcours qualifiants vers l’emploi, renouvelés dans leurs contenus, au regard des besoins de l’économie en temps réel et de façon prospective.
Diagoriente vise à aider les publics à construire un projet professionnel en adéquation avec leurs aspirations personnelles, en maximisant leur employabilité et en encourageant leur recours aux formations et/ou immersions professionnelles.
L'intégration expérimentale du nouveau référentiel de compétences du Pôle Emploi (i.e., le ROME 4.0) vise, en ce sens, à créer un pont direct entre les expériences personnelles et professionnelles des demandeurs d'emploi et les besoins en temps réel du marché de l'emploi par l'intermédiaire des compétences. Les personnes accompagnées sont en effet guidées dans la prise de conscience de leurs compétences et sont guidées dans la présentation de ces compétences aux acteurs du marché de l'emploi, eux-mêmes à la recherche de ces compétences.
Les différentes initiatives en lien avec la reconversion, la formation professionnelle et le recrutement peuvent ainsi converger et entrer en synergie via leur alignement sur un langage unique : celui des compétences.
  • Garantir l’accès des publics fragiles aux parcours qualifiants par la consolidation des compétences clés.
L'approche compétences a pour objectif de valoriser les acquis des publics fragiles pour faciliter la construction de leurs parcours de formation, favoriser l'engagement des jeunes dans leur parcours scolaire par la création de sens (i.e., mise en perspective concrète de la contribution de la scolarité aux métiers d'intérêt par le biais des compétences acquises).
  • S’engager dans l’accélération de la modernisation de l‘ingénierie de formation, des modes de mise en œuvre de la formation et de l’accompagnement pendant la formation.
La démarche Diagoriente tend à transformer les pratiques d’accompagnement en facilitant l'individualisation de la prise en charge, et la mise en valeur de toutes les expériences de vie (i.e., expériences personnelles comme professionnelles). Cette démarche permet en outre l'identification concrète du besoin en formation et les points d'appuis d'une éventuelle valorisation des acquis d'expérience. Enfin cette démarche permet, dans le cadre d'un déploiement à l'échelle d'une institution, de faire évoluer l’offre de formation sur la base des besoins réels des personnes peu qualifiées ou en besoin de reconversion, au regard des attentes du marché du travail.
Copy link